Vices privés, vertus publiques

Romans noirs
Livre disponible à l'échange
Éditeur : Rivages
Parution : 01/01/1996
Langue : Français
Format : Poche
Nb. de pages : 239 pages
Poids : 170 g

Résumé

Vices privés, vertus publiques est un livre élouissant sur le naufrage d'un monde, la face obscure de la joyeuse Angleterre des sixties, royaume pourrissant gangrené par la course au fric, où les rejetons de la gentry n'hésitent pas à se reconvertir dans l'industrie pornographique. C'est un opéra crépusculaire vénéneux, situé dans le décor microcosmique d'un château du XVIIe siècle sur lequel veille, sourde aux craquements annonçant l'effondrement de son univers, une Lady de fer dont l'une des filles milite au PC et recrute à l'office, tandis que l'autre, belle figure pathétique, s'avilit méthodiquement en se prostituant, toute son énergie tendue à toucher le fond de l'abjection... Sans doute ce que Cook a écrit de plus fort. (Bernard le Saux, L'Evénement du Jeudi)

Vos avis

Aucun avis sur Vices privés, vertus publiques. Soyez le premier à partager votre avis !

Déposer mon avis

Du même auteur

Afficher tous les livres de Robin Cook